Chronique Regarder l’océan de Dominique A

  • Dominique A
  • NULL
  • Coll. «Coll. « La Forêt »»
  • Stock
  • 15/04/2015
  • 96 p., 12.50 €
NULL

François Reynaud Librairie des Cordeliers (Romans-sur-Isère)

Dans Y revenir (Points), le chanteur Dominique A devenait écrivain pour dire son enfance dans la ville de Provins. Il disait combien cette cité médiévale humide, qu’il avait longtemps rejetée, ne l’avait finalement jamais quitté. Bien au contraire, elle était en quelque sorte devenue, à son insu, le substrat de toutes ses chansons. Ce qui change avec Regarder l’océan est essentiellement d’ordre géographique : nous quittons Provins. Sinon, c’est la même mélancolie du temps qui passe et des choses que les hommes effacent du paysage pour en faire des souvenirs. Dominique Ané nous entraîne sur la route des vacances de son enfance, période de découvertes essentielles avec la fréquentation des filles. Puis, devenu jeune homme, des premières trahisons amoureuses et d’une vie de musicien qui se dessine petit à petit, révélant à lui-même un solitaire heureux. Vie d’hôtels standardisés, paysages de brume au petit matin sur fond de New Wave tenace. Au loin, la barrière d’un péage qui se lève. Le voilà reparti.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@