Chronique Les Doutes d'Avraham de Dror Mishani

  • Dror Mishani
  • Traduit de l'hébreu par Laurence Sendrowicz
  • Coll. «Coll. « Seuil Policiers »»
  • Seuil
  • 03/10/2016
  • 228 p., 20 €
NULL

François Reynaud Librairie des Cordeliers (Romans-sur-Isère)

Dror Mishani est un maître du roman policier au cœur d’un pays qui n’aime pas les romans policiers… Il n’y aurait aucun crime digne d’enfanter de la littérature en Israël. Vraiment ?…

« Sauras-tu vraiment comment diriger l’enquête sur la mort de cette femme ? » C’est la question que se pose très vite l’inspecteur Avraham Avraham devant le cadavre d’une veuve sexagénaire retrouvée morte à son domicile. Et ce n’est pas parce que c’est la première enquête dont il porte entièrement la responsabilité que ce doute apparaît. Avraham Avraham est l’inspecteur du doute. Un doute qu’il s’applique à lui-même. C’est quelque chose de maladif chez lui, comme s’il pensait ne pas mériter la confiance que ses supérieurs lui portent. Un sentiment d’imposture qui l’accompagne tout au long de ses enquêtes et qui nous ravit. Les incertitudes de l’inspecteur tranchent fort heureusement avec les clichés du flic à l’assurance intacte et au regard usé. Et ce n’est pas la fragile relation amoureuse qu’Avraham entretient depuis sa première enquête avec une jeune consoeur belge venue s’installer à ses côtés, qui va lui apporter un gramme de confiance en plus. Marianka a tout quitté pour lui. Saura-t-il lui prouver qu’elle a eu raison de le suivre ? Chef de la section homicide du commissariat d’Holon, petite ville favorisée de la banlieue de Tel-Aviv, Avraham Avraham devra pourtant passer outre son manque d’assurance pour mener à bien cette enquête douloureuse. La famille est à nouveau le terrain de jeu privilégié de Dror Mishani, qui excelle à explorer, depuis Une disparition inquiétante (Points), une certaine violence de l’intime. La famille, c’est celle de la victime bien sûr, mais c’est aussi celle d’un autre couple dont il est question dans ce roman. Celui que forment Maly et Koby, dont l’union, après onze années de mariage semble être à l’agonie – à l’image de leur vieux chien incontinent. L’inspecteur Avraham mettra-t-il longtemps à prendre conscience du lien existant entre ces deux familles ?

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@