Chronique France(s) territoire liquide de Jean-Christophe Bailly, We are French

François Reynaud Librairie des Cordeliers (Romans-sur-Isère)

Il y a quatre ans paraissait La France de Raymond Depardon (Seuil). Succès de librairie, joli travail, cet ouvrage présentait un pays de cartes postales magnifié par la patte du maître. À présent, prenez cet ouvrage, France(s) territoire liquide, proposé par un collectif d’une quarantaine de photographes indépendants. Sur le même sujet que celui traité par Depardon, le résultat proposé est autrement divers, surprenant et réjouissant. On a d’abord l’impression, pour dire les choses simplement qu’ils ont photographié les paysages et les gens auxquels les photographes de carte postale tournent généralement le dos. La France que l’on ne photographie jamais, mais qui est là. Échangeurs autoroutiers, grillages arrachés, paysages intermédiaires battus par le vent, nocturnes inquiétants. Parfois, quelques arrangements avec la réalité. Une retouche ici, là une pièce rapportée. Et c’est tout un territoire connu, le nôtre, qui se réinvente dans sa diversité et son étrangeté. Il faut aimer la France pour la photographier comme ça !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@