Chronique La Maladroite de Alexandre Seurat

François Reynaud Librairie des Cordeliers (Romans-sur-Isère)

Bouleversé par le sort d’une fillette de 8 ans, martyrisée à mort par sa famille dans la Sarthe en 2009, Alexandre Seurat a décidé de tirer un roman de cet odieux fait divers. Certains proches, des institutrices essayeront pourtant de sonner l’alarme devant l’évidence des blessures à répétition que la fillette porte sur le corps. C’est qu’elle est très « maladroite », nous explique son père, pour justifier les bleus et brûlures sur sa peau. La Maladroite est un livre qui secoue son lecteur en démontrant l’impuissance des volontés individuelles face à des situations qui relèvent de la sphère familiale. Qui dénonce également la terrible lourdeur judiciaire devant l’urgence de certains cas. C’est un livre où s’entrecroisent, alors qu’il est déjà trop tard, les voix des différents acteurs de ce drame, sans jamais céder à l’indécence ou au voyeurisme. De sa rage, Alexandre Seurat a fait un superbe linceul de mots tissé en mémoire d’une enfant qui n’a jamais connu la douceur.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@