Chronique La Violence en embuscade de Dror Mishani

  • Dror Mishani
  • Traduit de l’hébreu par Laurence Sendrowicz
  • Coll. «Coll. « Seuil policiers »»
  • Seuil
  • 12/03/2015
  • 305 p., 21 €
NULL

François Reynaud Librairie des Cordeliers (Romans-sur-Isère)

On avait découvert l’atypique inspecteur Avraham Avraham l’année dernière dans le déroutant Une disparition inquiétante (Points). Toujours aussi peu sûr de lui, le voici à présent en quête de confiance et bien décidé à mener sans faillir les investigations qui devront permettre de mettre la main sur celui qui a posé une bombe factice devant une crèche. Très vite, c’est Haim Sara, un père de famille plutôt âgé, qui attire son attention. Son comportement est troublant. Il détonne ce type qui s’occupe seul de ses deux enfants et explique difficilement l’absence de sa femme… D’une certaine façon, il dégage une fragilité et une mélancolie qui n’est pas sans rappeler celle d’Avraham, et nous voici partis dans une enquête anxieuse, un jeu de fausse piste qui nous montre comment, parfois, un acte de violence peu en cacher un autre. Dror Mishani soigne son écriture, poursuit son exploration des rapports pères/fils et impose avec ce roman une nouvelle figure de flic, ordinaire, faillible et terriblement attachante.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@