Chronique FranKISSstein de Jeanette Winterson

Aurélie Janssens Librairie Page et Plume (Limoges)

Qu'est-ce qui différencie l'Homme d'une machine ou d'un robot ? À l'heure où les avancées technologiques n'ont jamais été aussi rapides, ce roman pose la question d'une manière complètement originale.

Tout d'abord parce que pour parler d'intelligence artificielle et de robot humanoïde, nous partons en 1816, à Genève, en compagnie de Mary Shelley, son mari Percy, poète, et Lord Byron, leur ami. Lors d'un séjour où la pluie les obligeait à garder leur domicile, une soirée sombre et probablement arrosée, les amis se lancèrent le défi d'écrire, chacun, une histoire d'épouvante. Byron posa les bases d'un roman achevé par Polidori qui deviendra Le Vampire. Mais le texte qui passera à la postérité sera celui de Mary, Frankenstein ou le Prométhée moderne. Dans ce roman, elle met en scène un jeune philosophe, passionné par la pierre philosophale, Victor Frankenstein : il crée de toutes pièces un « être humain » plutôt monstrueux. Dans le roman de Jeanette Winterson, on voit Mary, nuit après nuit, élaborer cette histoire, se poser les questions que se pose Victor sur la manière de créer cet être humain et surtout de le ramener à la vie. Il faut dire que la jeune Mary a déjà perdu plusieurs enfants (fausses couches ou morts-nés), qu'elle fréquente des poètes férus de sciences qui mènent des expériences sur des cadavres, en ayant recours au galvanisme. Des questionnements communs à ceux de notre époque, où Jeanette Winterson imagine un médecin transgenre, Ry Shelley, son amant, un scientifique du nom de Victor Stein qui tente de repousser les limites de l'humain en pratiquant des expériences mêlant morceaux de cadavres et intelligence artificielle, et un homme d'affaires spécialisé dans les robots sexuels, Rod Lord. Tous se posent la question de ce qui différencie l'homme de la machine : l'esprit, l'âme, les émotions, l'amour ? Et se demandent surtout si ces avancées technologiques permettront, à terme, de mettre fin au défi ultime de l'humanité : repousser la mort. Un roman gothique moderne follement passionnant et intelligent.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@