Dossier Comptines et berceuses du baobab de Chantal Grosléziat

Mélanie Mignot Librairie Le Grand Cercle (Éragny-sur-Oise)

La musique africaine, c’est celle, rythmée et dansante, qui fait bouger les fesses instinctivement dès les premières notes. Mais ce sont aussi de douces berceuses et comptines à faire découvrir à nos bambins. Dès leur plus jeune âge, les enfants africains sont bercés par les chants les plus poétiques, rythmés et doux. Les éditions Didier Jeunesse regroupent dans un magnifique album des berceuses et comptines collectées aux quatre coins de l’Afrique. L’album est illustré par Élodie Nouhen dans des sublimes tons de vert et violet. Une partie commentaire est proposée à la fin pour éclairer le lecteur sur la signification de ces comptines et berceuses du baobab. Pour cette fin d’année, l’album est présenté dans un magnifique coffret au toucher velouté, avec un CD où l’on pourra entendre les sublimes voix de Souleymane Mbodj et de bien d’autres. On découvrira « Uélé Mdiba makasi », en lingala, langue du Congo, une comptine qui a traversé les frontières grâce à Tintin au Congo. On pourra aussi entendre « Îtä Zäka », une version de « Frères Jacques » en sängo, venue de Centrafrique. La musique africaine est riche d’Histoire, de culture et de musicalité. Une richesse que l’on retrouve dans le nombre important d’instruments utilisés. Paco nous en fait écouter dans un nouvel ouvrage avec puces sonores. On entend la sanza, le djembé, ou encore le son envoûtant du Oud. Magali Le Huche et son Paco nous montrent aussi que l’on peut faire de la musique avec un simple bracelet fait de coquillages. Tout objet de récupération peut devenir un instrument de musique. Deux ouvrages fantastiques où l’on s’initie, chante, danse, s’amuse, tout simplement !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@