Chronique Mingus de Keto Von Waberer

Mélanie Mignot Librairie Le Grand Cercle (Éragny-sur-Oise)

Et si les rêves des plus grands scientifiques se réalisaient… Voir leurs études sur la génétique et autres expériences extravagantes prendre vie serait un miracle pour eux. Mingus illustre ce fantasme.

Voilà, c’est fait, les hommes de sciences ont réussi. Un hybride est né. Mingus, mi-homme mi-lion, a pris vie dans le laboratoire du professeur Leo. Tel un clin d’œil à Frankenstein, le roman débute par la description de la mort du génie tué par sa propre créature. Création qui pourrait bien être l’espoir de tout un peuple. Chaque chapitre est consacré à un personnage. Chacun des protagonistes veut récupérer les effets bénéfiques ou maléfiques de cette avancée scientifique. Ils ont des plans pour Mingus. Certains veulent l’utiliser comme arme car il est doté d’une force surhumaine. D’autres le veulent seulement comme ami, fils ou encore amant. Nin en fait partie. Elle appartient à la caste des aristocrates et a été enlevée par Léo, le créateur. Mingus l’a découverte, l’a sauvée, l’a nourrie, mais dès que les Hommes les ont retrouvés, ils les ont séparés. Néanmoins, un lien indestructible pousse les deux personnages à tout faire pour se retrouver. Le monde pourra-t-il changer grâce à Mingus ? La créature s’apparente à une représentation nouvelle de ces légendaires et majestueux centaures qui font régner l’ordre. En lisant Mingus, on entre dans un monde où les hybrides existent et se multiplient. Se peut-il qu’un jour, notre monde soit bouleversé à ce point ?

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@