Dossier Tout en couleurs de Florence Guiraud, Judith Nouvion

Mélanie Mignot Librairie Le Grand Cercle (Éragny-sur-Oise)

La couleur, élément omniprésent de notre environnement, révèle souvent qui nous sommes. À l’âge des premières découvertes, des premières perceptions, elle constitue une étape essentielle dans la formation de l’enfant. Il est donc tout naturel qu’elles soient à l’honneur chez les éditeurs jeunesse en cette période de fêtes… colorées.

L’une des premières notions auxquelles s’initient les enfants, c’est la palette des couleurs et l’apprentissage de leurs noms. Quoi de plus important que d’identifier ces tons, bleus, rouges, jaunes, blanc, noirs, gris, verts… qui composent autour de nous un univers de nuances infinies, en perpétuels changements. En outre, les couleurs que l’on préfère, comme celles que l’on déteste, parlent de nous. Ne dit-on pas que le rouge est la couleur de la passion, quand le bleu incarne la tranquillité et le calme. Les animaux aussi jouent leur partition colorée. L’apparence de leur robe fournit parfois des indications sur leur régime alimentaire. Ainsi, le flamant rose entretient le joli teint dont il tire son nom en s’adonnant quotidiennement à de fabuleux banquets de crevettes. La couleur nourrit quantité d’expressions : « rouge comme une tomate », « avoir des bleus à l’âme », « être blanc comme un linge »… Un petit éléphant se promène au fil des pages blanches de l’album Couleurs de Pittau & Gervais. Il est tour à tour blanc, noir, et passe par toutes les couleurs de l’arc-en- ciel. Les auteurs nous offrent un jeu de contrastes au long de pages évidées. On trouve même des pages en plastique de couleurs fluo que l’on pose sur d’autres pour que l’éléphant se transforme. Le livre permet de se familiariser avec les couleurs primaires et secondaires. Les couleurs correspondent aux sentiments ressentis par le personnage. Quand l’éléphant est rouge, il est en colère, jaune, il est heureux, vert, il est malade. Quand l’apprentissage des couleurs est fini, on apprend à les observer dans la nature. Le Trésor des couleurs est un documentaire dans lequel alternent imagiers, « coloramas » et une foule d’informations. Les couleurs créent des merveilles de la nature. Merveilles notamment symbolisées par les papillons. Le morpho se distingue par sa magnifique couleur bleue, la vipère bothrops par son jaune éclatant. Chez les bêtes, les teintes ont souvent une fonction défensive. Elles servent à se protéger contre les prédateurs. Le marron qui recouvre le phasme se confond avec le bois, et caméléon modifie son apparence en fonction des couleurs de son environnement. Dans cet ouvrage, l’aspect ludique est essentiel. On apprend tout en s’amusant, comme avec cette lampe magique qu’il s’agit de glisser entre le calque imprimé et le carton noir pour mettre en lumière les merveilles de la jungle. La couleur est aussi une question d’art. Florence Guiraud nous propose un accordéon de couleurs avec son ouvrage Tout en couleurs. Au long des doubles pages, le lecteur apprend à reconnaître les couleurs, leurs origines et leurs symboliques. Un soleil sur le jaune, un diablotin sur le rouge. Les termes servant à désigner les couleurs dans différentes langues apportent un intéressant complément à cet apprentissage. Au dos de ce grand accordéon, un nuancier immense répertorie de multiples déclinaisons : l’améthyste, le vert opaline, le brou de noix… À destination des petits peintres en herbe, cet ouvrage est un bijou.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@