Chronique Sylvia Bataille de Angie David

Dominique Paschal Librairie Prado Paradis (Marseille)

À la manière d’une saga, Angie David pose un regard très contemporain sur Sylvia Bataille et l’époque intellectuellement bouillonnante et créatrice qu’elle côtoie des années 1918 à 1950. Sylvia Bataille et ses sœurs, immigrées d’Europe centrale, participent à tous les cercles artistiques et politiques de l’après-guerre, notamment le mouvement surréaliste d’André Breton. Les clans se forment et se confrontent, mais Sylvia, passionnée par le théâtre d’avant-garde, trace son chemin de comédienne et de femme indépendante. Jacques Prévert lui ouvre les portes du cinéma « engagé » ; elle en deviendra la grande star de l’époque du Front populaire. Égérie de Jean Renoir dans Partie de campagne, son visage devient une sorte d’icône féminine, un canon de beauté qui perdure encore de nos jours. Deux hommes l’épousent successivement, Georges Bataille et Jacques Lacan. L’un l’attire pour son esprit transgressif, l’autre pour sa pensée psychanalytique novatrice. Le portrait intime d’une femme libre, engagée et curieuse des changements du monde.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@