Chronique Le Retoucheur de Dmitri Stakhov

  • Dmitri Stakhov
  • Traduit du russe par Paul Lequesne
  • Coll. «Coll. « Babel noir »»
  • Babel
  • 04/09/2013
  • 280 p., 7.70 €

Dominique Paschal Librairie Prado Paradis (Marseille)

Ce roman nous plonge dans le quotidien d’un jeune photographe moscovite réputé pour son art du portrait féminin, spécialiste du « semi-nu ». Il vit selon les standards des nouveaux Russes, mais sa célébrité dans la science du « retouchage » sur négatif atteint les sphères politiques. L’élève Heinrich a dépassé le maître : son père, membre du KGB, retoucheur attitré de Staline, était notamment chargé de retirer des photos officielles les portraits des dignitaires tombés en disgrâce. Le problème avec le fils, c’est que les silhouettes qu’il supprime de certains clichés meurent de manière violente. Le scalpel avec lequel il corrige le négatif serait-il une arme ? A-t-il un don mystérieux ? Insidieusement, son histoire cachée resurgit : au cours d’une rixe d’adolescents, Heinrich tua accidentellement son amour de jeunesse, Lisa. Mais quelques années plus tard, une jeune femme, Tania, qui ressemble à Lisa de la façon la plus troublante, le séduit…

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@