Chronique Mauvaise Vie de Helen Walsh

  • Helen Walsh
  • Traduit de l’anglais par Perrine Chambon et Arnaud Baignot
  • Flammarion
  • 08/01/2014
  • 304 p., 19.90 €

Dominique Paschal Librairie Prado Paradis (Marseille)

La ville portuaire de Liverpool fourmille de vie. Les quartiers malfamés attirent la jeunesse branchée dans les pubs, la bière coule à flots. Millie, jeune étudiante, se nourrit davantage d’expédients illicites en prenant de la cocaïne, de l’extasy, de l’alcool… que de nourritures intellectuelles. Ses journées consistent essentiellement à récupérer de ses soirées arrosées, pimentées par des rencontres sexuelles souvent violentes. Dans ce texte, deux voix se croisent : la sienne et celle d’un ami, Jamie, pour qui elle est une fille folle, audacieuse, sans limites, « une force de la nature ». Chacun raconte son quotidien, avec ses réussites, ses bonheurs et ses failles. Millie cherche dans ses actes provocateurs à retrouver cette mère partie un jour d’hiver sans explications, sans un au revoir. Son père, professeur d’université, ne veut pas voir la dégringolade de sa fille. Cette adolescence mise à nu, volontiers crue aux dialogues vifs et drôles, touche par cet avilissement que seule la volonté de rédemption pourrait sauver.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@