Chronique L’Étranger de Albert Camus

AURÉLIE PASCHAL, Librairie Prado Paradis, Marseille

Nous avons tous le sentiment de connaître L’Étranger, l’une des œuvres les plus remarquables d’Albert Camus. Ce jeune homme, Meursault, qui perd sa mère, un être que l’on pourrait croire insensible au sort des autres. Sa lecture ne nous étonne plus, croyons-nous. Mais ce magnifique roman associé au trait singulier de José Munoz le rend encore plus incroyable et inoubliable. Publié pour fêter les soixante-dix ans de la parution du roman, l’album de José Muñoz n’est pas une simple adaptation en bande dessinée, mais bien une illustration de l’œuvre de Camus. Le texte est intégral, les dessins de Munoz l’accompagnent. Un graphisme en noir et blanc et un trait incisif pour montrer la complexité et la personnalité tranchée de Meursault. Replongez-vous dans cette version de L’Étranger et vous ne serez pas déçus. Vous vous demanderez pourquoi avoir attendu soixante-dix ans pour sortir un livre illustré d’une telle beauté.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@