Chronique Chaleur blanche de M. J. McGrath

Par Aurélie Paschal, Librairie Prado Paradis, Marseille

Vous en avez assez des polars mettant en scène des flics vissés au siège de leur bureau ? Vous voulez partir à l’autre bout du monde ? Lisez Chaleur blanche .

L’intrigue se déroule sur l’île de Craig, au nord du cercle polaire arctique. Edie Kiglatuk est guide dans cette immensité blanche, glaciale et silencieuse, où l’on survit plus qu’on ne vit. Régulièrement, elle reçoit des touristes pour leur faire découvrir la vie sur la banquise et la civilisation du peuple inuit. C’est le cas de Felix Wagner et Andy Taylor. Au cours d’une partie de chasse, des cris se font entendre. Des recherches sont lancées et on découvre le corps sans vie de Felix. Apparemment, personne n’a rien vu : Edie se trouvait dans sa cabane et Andy s’était éloigné de Felix l’espace de quelques minutes. Un peu plus tard, on tombe sur un autre cadavre lors d’une expédition. Deux morts en si peu de temps, ça paraît louche à Edie. Elle décide de mener son enquête pour savoir qui en veut à ses touristes qu’elle accueille mais aussi aux siens. Un polar rythmé et envoûtant. McGrath réalise depuis longtemps des documentaires sur le peuple inuit. Elle emprunte désormais la voie du roman policier pour sensibiliser le lecteur à cette population méconnue, qui oscille entre traditions ancestrales et modernité. Un polar dans lequel la banquise peut devenir pour l’homme, en un instant, son pire ennemi.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@