Chronique La Couleur des sentiments de Kathryn Stockett

AURÉLIE PASCHAL, Librairie Prado Paradis, Marseille

Aibileen travaille chez Mrs Leefolt. Elle s’occupe des tâches ménagères mais aussi de la petite fille de la maison qu’elle surnomme affectueusement Baby Girl. Baby Girl est choyée, adorée par Aibileen. Aibileen lui donne l’amour et l’attention que Mrs Leefolt, sa propre mère, ne sait lui montrer. Minny est la meilleure amie d’Aibileen. Elle est elle-même domestique. Mais son fort caractère lui joue des tours. Seule une vieille femme sourde peut la supporter et quand la fille de sa patronne décide de son sort, son avenir devient incertain : comment obtenir une place convenable quand on a la réputation d’être obstinée ? Miss Skeeter revient quant à elle au pays après ses études. Même si elle est fraîchement diplômée, sa mère veut à tout prix qu’elle trouve chaussure à son pied. Kathryn Stockett montre à travers ces trois personnages féminins les relations difficiles entre les familles blanches et leurs domestiques noirs, mais aussi la bonne société blanche et son hypocrisie. Un premier roman remarquable dont l’âme est le caractère incroyable de trois femmes. 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@