Chronique Les Joyaux du paradis de Donna Leon

  • Donna Leon
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par William Olivier Desmond
  • Calmann-Lévy
  • 03/10/2012
  • 288 p., 21.50 €

Par Aurélie Paschal Librairie Prado Paradis (Marseille)

Donna Leon délaisse, l’espace d’un polar, le désormais célèbre commissaire Guido Brunetti, et nous ouvre les portes d’un nouvel univers : la musique baroque.

La célèbre cantatrice Cécilia Bartoli a proposé à Donna Leon de se pencher sur le compositeur baroque Agostino Steffani. Nous connaissions Donna Leon pour son amour de Venise, nous découvrons à présent son amour pour la musique classique.Caterina Pellegrini est de retour dans sa Venise natale pour poursuivre sa carrière : elle vient d’accepter un poste de documentaliste, que lui ont proposée les deux héritiers d’un célèbre compositeur baroque. Sa première mission : aider les deux hommes à examiner des documents découverts dans deux vieilles malles restées fermées depuis des siècles. Ces hommes réclament ce qui leur revient légalement. Mais, est-ce que ces documents ont réellement appartenu à Agostino Steffani ? Une véritable chasse au trésor s’ensuit. Après quelques années passées à Manchester, une ville que Caterina jugeait triste, Venise semble être un véritable paradis sur terre. Cependant, elle n’est pas au bout de ses surprises, pour notre plus grand plaisir ! On a toujours connu le couple Donna Leon/Guido Brunetti, nous découvrons l’écrivain dans un nouveau registre qui lui sied à merveille. Un véritable régal !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@