Dossier Émile et Margot, t. 3 de Olivier Deloye, Anne Didier et Olivier Muller

Mélanie Mignot Librairie Le Grand Cercle (Éragny-sur-Oise)

La BD, qui a longtemps souffert d’être considérée comme une lecture « facile », offre aujourd’hui une belle déclinaison de genres et de formats, et cible tous les publics. De la traditionnelle BD belge, en passant par le manga et les comics, les jeunes lecteurs ne sont pas oubliés. Des collections pour les plus petits se développent aussi.

La BD, longtemps dépréciée pour son contenu littéraire soi-disant pauvre renferme en réalité un univers apprécié par les passionnés. Un monde qui nous happe rapidement si l’on prend la peine de regarder au-delà des clichés. La BD, c’est aussi un souvenir d’enfance. Tout le monde a lu un jour un classique du genre : Tintin, Astérix ou encore Largo Winch… On ne se lasse jamais de lire et relire ses albums préférés. La BD, c’est parfois une autre manière d’aborder la lecture pour quelqu’un qui n’aime pas vraiment lire. Pour cette raison, plusieurs éditeurs jeunesse ont créé des collections de bandes dessinées pour le jeune public. Un format plus petit et plus maniable que le format classique, des graphismes moins étoffés et très colorés, un univers taillé pour plaire aux lecteurs débutants. Ainsi, en ce printemps, trois titres ont retenu notre attention. Le premier, Émile et Margot, t. 3 de la collection « BD Kids », est une BD pour les jeunes lecteurs. Développée sous forme de saynètes, on y découvre les aventures de deux frères et sœurs princiers qui ne cessent de vouloir faire vivre l’enfer à leur gouvernante revêche, Mlle Niquelle-Crome, et à leur précepteur beaucoup trop stricte, M. Peumieufaire. Ils sont, dans cet épisode de la série, secondés par tous les monstres qui les entourent, en particulier Dekoij’memèle. Une BD très drôle qui nous transporte dans le monde des enfants et de leurs charmantes bêtises. Une nouvelle collection qui s’adresse aux petits voit le jour chez Didier Jeunesse. « Balloon Toons » se lance avec deux titres. Tout d’abord Rick et Rack, l’appel de la nature d’Ethan Long, une bande dessinée vivante et remplie d’humour. Ce récit de la découverte de la nature à travers une partie de pêche permet de revivre des souvenirs dont l’évocation nous fait encore nous tordre de rire. La pêche, passe-temps favori de beaucoup de gens, n’est en fait qu’une monumentale perte de temps où l’on attend pendant des heures qu’un poisson vienne mordre à l’hameçon. Et quand cela arrive, il faut le relâcher ! Une perte de temps, certes, mais à laquelle on prend tout de même goût… au point d’y revenir ! Dans l’autre titre de la collection, Les Aventures fantastiques et extraordinaires de Mini Chevalier et Maxi fort, on plonge dans l’histoire d’un petit garçon qui se rêve en chevalier et qui n’a, de fait, aucune envie de mettre la table pour le dîner. Accompagné de son acolyte Caramel, il combat des monstres, part à la recherche de trésors cachés et accomplit des actes héroïques pour sauver son royaume. Toutes ces péripéties rythment les nuits du petit garçon. Une BD qui encourage les enfants à rêver et vivre leurs rêves. Ces ouvrages sont une parfaite entrée en matière afin d’amener les jeunes lecteurs vers le riche univers de la BD.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@