Chronique Napoléon de Philippe Forest

Nicolas Mouton Librairie Presse papier (Argenteuil)

Romancier et prosateur de premier ordre, fin connaisseur des avant-gardes littéraires, biographe d’Aragon, observateur du Japon, critique d’art… : qui pouvait attendre de Philippe Forest un essai sur Napoléon ? D’épaisses biographies foisonnent. Son texte est pourtant le plus original et le plus stimulant qui soit, d’une plume précise et sonore. Répondant au défi de la collection « Des hommes qui ont fait la France », l’auteur se demande si Napoléon n’est pas plus grand par son absence et la force de sa légende que par les réformes qu’il a réalisées. L’Aigle rêvait sa vie comme un roman : il a tendu ses plumes aux écrivains. Aussi Forest se plonge-t-il dans Châteaubriand, Hugo, Stendhal… pour raconter une « fiction perpétuelle » alimentée par les strates de textes. Ainsi l’Histoire tendrait-elle toujours à la Littérature ? La rencontre, au début du livre, entre Forest et Balzac revenant sauver Vautrin, en serait la vertigineuse métaphore.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@