Chronique Le Poids des morts de Victor del Arbol

NULL

Le Poids des morts est le premier roman de l’auteur espagnol Víctor del Árbol, pour la première fois publié en France. Il nous emmène à la rencontre de Lucia qui, en 1975, décide de rentrer à Barcelone, fatiguée de fuir et de se mentir à elle-même. En 1945, son père, Nahum Marquez, est condamné à mort pour avoir assassiné la femme d’un dignitaire du régime franquiste. Lucia a fui à Vienne avec les cendres de son père et ses secrets. Il est temps pour elle d’affronter sa propre réalité. Mais comme elle le craignait, les souvenirs resurgissent et avec eux les morts. Franco est à l’agonie mais le régime est encore en place, sous les traits du commissaire Ulysse et de ses sbires. Dans ce premier roman, on retrouve les thématiques chères à l’auteur qu’il développera dans ses autres textes, le poids de l’Histoire, du passé et des personnages complexes extrêmement bien croqués. Víctor del Árbol est incontestablement l’un des plus grands auteurs de polars !

Delphine Bouillo Librairie M’Lire (Laval)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@