Chronique Le Paradoxe d’Anderson de Pascal Manoukian

NULL

Dans son quatrième livre, Pascal Manoukian nous parle de la classe ouvrière de nos jours. Ou du moins ce qu’il en reste. Il nous parle de cette catégorie sociale qu’est le prolétariat, catégorie mal-traitée par le libéralisme à travers le destin d’une famille installée dans l’Oise et qui voit depuis quelques années les conséquences de la délocalisation, des patrons-voyous et du chômage. Le père et la mère travaillent chacun dans des usines qui vont connaître restructuration et délocalisation au moment même où leur fille de 17 ans passe son baccalauréat Sciences économiques et sociales. C’est une jeune fille qui a conscience du drame qui se joue dans sa région et au sein même de sa famille. Le paradoxe d’Anderson est une théorie économique qui démontre que les enfants issus des milieux populaires et diplômés ne sont pas sûrs de faire mieux que leurs parents. Avec ce roman, Pascal Manoukian nous plonge dans la réalité de notre monde sans complaisance ni misérabilisme, avec beaucoup de sincérité.

Delphine Bouillo Librairie M’Lire (Laval)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@