Chronique Mémoires Fauves de René Guitton

NULL

Paris, novembre 2013. Fauves, chanteur de renommée planétaire et Aurélie Montbron, journaliste qui a sillonné tous les terrains de guerre, forment un couple aussi incroyable que magique. Ils font la connaissance de Michel Beaufort, franco-libanais et patron de la major du disque Philips. On s’aperçoit grâce au journal posthume de Fauves, mort peu après leur rencontre, que ce dernier se servait du charme de son amie pour séduire Michel, avec qui il avait décidé de travailler. En effet, un lien très fort va se tisser entre les deux hommes au nom de leur origine orientale, avec la belle Aurélie au centre. L’on découvre également l’histoire de Fauves, son Égypte, ses violences et ses interdits, qui l’a d’une certaine manière façonné. On lit ce texte construit en deux parties comme un thriller psychologique dans lequel René Guitton bouscule le concept du triangle amoureux, et où on retrouve les thèmes chers à l’auteur, à savoir la défense des chrétiens d’Orient, le terrorisme, le fanatisme religieux. Un roman passionnant.

Delphine Bouillo Librairie M’Lire (Laval)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@