Chronique Le Livre des reines de Joumana Haddad

Ce texte est le troisième roman de cet auteure qui avait notamment publié J’ai tué Shéhérazade (Sindbad). Elle signe ici une saga familiale à quatre voix. Quatre voix féminines, quatre générations qui vont nous raconter leur histoire et, à travers elles, l’Histoire et les conflits incessants du Moyen-Orient. En quatre parties, dédiées chacune à une femme, on découvre leur vie qui s’apparente à un parcours du combattant où, dès le plus jeune âge, elles ont dû passer par l’apprentissage de la perte pour survivre. Un roman de la perte donc, mais aussi un très bel hommage à ces femmes que le destin n’a pas épargnées. Et quoi de mieux pour en parler que ces quelques mots de l’auteure en fin de roman : « Cette biographie familiale inventée est un hommage à ces femmes et à toutes celles qui ont payé, paient et paieront le prix d’être nées au sein de territoires, de religions et de communautés qu’elles n’ont pas choisis ».

Delphine Bouillo Librairie M’Lire (Laval)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@