Chronique Le Mystère de Hawa’a de Valentine Goby

Betty TROUILLET Librairie Cultura (Carcassonne)

Il était une fois dans un pays de poussière, deux citadelles qui se dressaient côte à côte. La plus haute, Hawa’a, forteresse gardée par des pigeons, était la ville des musiciens. À ses pieds se trouvait la ville des marchands. Selon une ancienne tradition, les habitants des deux cités voisines ne se côtoyaient jamais. Mais un jour, le jeune Anmar, fils du marchand de savons, aperçoit à une fenêtre de la citadelle la longue chevelure flamboyante d’une belle jeune fille. Aussitôt, son cœur chavire. Comment faire pour rencontrer la fille aux cheveux rouges ? Il emprisonne son image à l’intérieur de bulles de savon, que le vent fait monter jusqu’à la cité d’Hawa’a. Mais les pigeons gardiens, d’un coup de bec, crèvent toutes les bulles. Le jeune Anmar ne sait plus quoi faire. Alors il grimpe sur le toit le plus haut et hurle sa colère, jusqu’à ce que sa voix parvienne à la belle. Valentine Goby offre aux enfants, à partir de 5 ans, un conte merveilleux, rehaussé par les dessins lumineux de son frère.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@