Chronique [Kokoro] de Delphine Roux

Betty Trouillet Librairie Cultura (Carcassonne)

Le titre original et la couverture fraîche m’ont de suite attirée. Que veut dire kokoro ? C’est un mot japonais qui signifie cœur, pas l’organe vital que l’on connaît tous, mais le sentiment, l’âme ou l’esprit. Koichi et Seki sont frère et sœur, ils ont perdu leurs parents à la suite d’un incendie lorsqu’ils n’étaient encore qu’adolescents. Depuis ce jour, la vie n’est plus pareille. Tant bien que mal, ils essaient de se reconstruire. Le cœur bien gris, chacun à leur manière, ils poursuivent leur chemin en s’éloignant l’un de l’autre. Seki s’est protégée d’une carapace et se donne à fond dans le travail, le paraître et la réussite sociale. Koichi, lui, a gardé son âme d’enfant. Il fuit la réalité et s’absente du monde. Le jour où il apprend que sa sœur va très mal, il se ressaisit et renoue avec les liens forts de son enfance, les liens du cœur et de l’âme. Un magnifique roman sur l’enfance, le deuil, la reconstruction et l’intime, sublimé par une écriture simple et limpide, parsemée d’amour.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@