Chronique La Jeune Fille à la laine de Seungyoun Kim

Betty Trouillet Librairie Cultura (Carcassonne)

Pour son nouvel album, Seungyoun Kim, jeune Coréenne diplômée en arts graphiques, nous offre une histoire poétique à mi-chemin entre rêve et réalité. Une jeune dame à la peau rose et douce comme une pêche met au monde une jolie petite fille avec les mêmes joues roses et sucrées. L’enfant grandit, mais la maman est très inquiète car son enfant ne parle pas. Le docteur la rassure et la maman patiente. Un soir d’hiver, alors qu’elle commence un tricot, elle explique à sa fille que l’on peut faire plein de choses avec de la laine. C’est à ce moment-là que la petite fille s’écrie : « Lalène, Lalène ». Depuis ce jour, tout le monde l’appelle « Lalène ». Elle ne pense plus qu’à son tricot, elle rêve même de faire un papa avec de la laine et devient la plus talentueuse dans ce domaine. Une belle histoire pleine de tendresse et d’émotion, évoquant la relation d’une mère célibataire et de sa fille étrangement silencieuse. Une atmosphère intime et feutrée avec des illustrations délicates et lumineuses.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@