Chronique Le Coursier de Valenciennes de Clélia Anfray

Par Betty Trouillet Librairie Cultura (Carcassonne)

Clélia Anfray, professeur agrégée de Lettres Modernes et chercheur au CNRS, a publié plusieurs essais sur Zola et de nombreux articles dans différentes revues. Elle signe ici un premier roman envoûtant, dont l’histoire se situe dans le Nord de la France juste après la guerre, au sein d’une ville ouvrière marquée par les destructions. Simon Abramovitch, juif d’origine polonaise, se rend à Valenciennes pour y remettre un paquet à la famille Weill. Voilà six ans qu’il aurait dû s’acquitter de cette tâche. Il avait promis à Pierre Weill, camarade mort au camp de travail de Klein Mangersdorf, de remettre aux siens ses tout derniers mots. En sonnant à la porte, il découvre que le nom s’est changé en Viéville et fait la connaissance de Suzanne, belle-sœur de Pierre. Après la disparition de Françoise Weill, elle a élevé les deux enfants, Renée et Henri. Petit à petit, ils font connaissance et découvrent ensemble le message énigmatique de Pierre. Un premier roman d’où se dégage une atmosphère sombre, mystérieuse et vengeresse.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@