Chronique La Petite boutique japonaise de Isabelle Artus

NULL

Betty Trouillet Librairie Cultura (Carcassonne)

Voilà un premier roman bien charmant, tout en fantaisie, bourré d’humour et de fraîcheur, qui nous entraîne jusqu’au pays du Soleil Levant. Pamela, qui devait s’appeler Sue Ellen en référence à la série Dallas que sa mère n’aurait manqué pour rien au monde, habite Melun et rêve de devenir geisha suite à la lecture du célèbre roman d’Arthur Golden, Mémoires d’une Geisha (Le Livre de Poche). Qu’à cela ne tienne, elle apprend tous les arts du métier au restaurant japonais où elle est serveuse. Thad, lui, doit son prénom au best-seller Hannah de Paul-Loup Sulitzer. Il est passionné de séries télé Kung-Fu et admire Musachi le samouraï, figure emblématique du Japon. Leurs destins semblent tout tracés, jusqu’au jour de leur rencontre dans une petite boutique de bonsaïs à Paris. Ils tombent éperdument amoureux et ne se quittent plus. Un jour, pourtant, Thad disparaît mystérieusement. Une évidence s’impose alors à Paméla : aller le retrouver au Japon. Ce roman loufoque et insolite va vous donner l’envie de voyager et d’aimer… le thé.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@