Chronique Je mourrai une autre fois de Isabelle Alonso

Betty Trouillet Librairie Cultura (Carcassonne)

Il existe de multiples façons de raconter l’Histoire. Isabelle Alonso a choisi de dresser le portrait émouvant d’un jeune idéaliste dans l’Espagne de la guerre civile.

Le 14 avril 1931, la Seconde République est proclamée à la suite d’élections et le roi Alphonse XIII abandonne le pouvoir et part en exil. L’Espagne inaugure une nouvelle ère, celle de l’espoir. Angel Alcalà Llach, petit garçon de 8 ans que l’on surnomme Gélin, fête la victoire avec ses parents. Cet enfant, comme beaucoup d’autres à l’époque, grandit imprégné des valeurs de loyauté, de solidarité et de liberté que ses parents lui transmettent. Il croit corps et âme en cette nouvelle République, qui va enfin mettre fin à l’injustice sociale. À Madrid, la vie coule douce et tranquille, on joue aux échecs et l’on danse au son du gramophone. Mais les années d’enchantement passent, menacées par la montée de l’extrême droite. Les espoirs s’envolent et Gélin, tout juste adolescent, s’engage dans la résistance. Avec ses compagnons d’armes il lutte coûte que coûte contre l’ennemi. Mais la fougue et le courage de ses 15 ans se heurtent à l’horreur de cette guerre fratricide. Comment ne pas céder à la barbarie ? Seul son immense amour pour la liberté lui donnera la force d’avancer et de continuer sa route. Un roman poignant, fort et plein d’espoir.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@