Chronique Sentinelle de la pluie de Tatiana de Rosnay

Jean-Marie David-Lebret Librairie Sauramps Polymômes (Montpellier)

Linden, célèbre photographe domicilié à San Francisco, débarque à Paris pour fêter en famille, avec sa sœur arrivée de Londres, les 70 ans de leur père. À Paris, la pluie tombe depuis plusieurs jours et le niveau de la Seine monte. Au cours du dîner, le père fait un AVC et la mère se retrouve alitée à cause d’une pneumonie ! Le week-end de retrouvailles vire au cauchemar. Chacun porte un fardeau, un secret ou une blessure mais est incapable de les mettre en mots. Ainsi Linden n’a jamais révélé son homosexualité à son père qui porte également un lourd secret. Car personne ne se connaît véritablement dans cette famille. Au-delà d’interroger l’incommunicabilité, Sentinelle de la pluie est aussi un roman à grand spectacle, presque catastrophe, avec des scènes de quartiers entiers inondés, des populations évacuées, des scènes de pillage… Le déluge dans Paris fait écho à celui des sentiments qui assaillent cette famille acculée par le poids des non-dits.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@