Chronique Spirou de Émile Bravo

NULL

Jean-Marie David-Lebret Librairie Sauramps Polymômes (Montpellier

Paru en 2008, Le Journal d’un ingénu racontait les débuts de son jeune héros en 1939, groom au Moustic-Hôtel, comment il rencontra Fantasio et comment il faillit empêcher l’éclatement de la guerre. Énorme succès en librairie, cet album fit prendre conscience à son auteur qu’il n’avait pas tout raconté. Dix ans plus tard, l’aventure se poursuit donc. En 1940, les Nazis sont sur le point d’envahir la Belgique. Spirou rencontre un peintre juif allemand dont l’œuvre est jugée dégénérée. Fantasio continue son métier risqué de journaliste. Malgré l’Occupation, la vie continue, la peur en plus et la liberté en moins. Émile Bravo montre comment l’enfant Spirou arrive à se construire, sans être une figure héroïque, mais en effectuant des actions dignes et humaines face aux bassesses et opportunismes de tous ordres. Album sensible, fin, ingénieux et souvent très drôle, L’Espoir malgré tout est le premier épisode d’une série prévue jusqu’en 2020 en quatre tomes. Elle s’annonce comme une œuvre passionnante.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@