Chronique Dans la gueule de l’alligator de Carl Hiaasen

Jean-Marie David-Lebret Librairie Sauramps Polymômes (Montpellier)

Une fille disparue, un justicier déglingué, un alligator affamé, voici le cocktail du nouveau roman de Carl Hiaasen, qui célèbre la beauté sauvage de la Floride.

Malley, adolescente rebelle, est envoyée par ses parents en pension. Elle profite du voyage pour fuguer avec Talbo Chock, un type rencontré sur le Net qui se dit DJ dans un club sélect. Son cousin Richard craint le pire, surtout quand il découvre que Talbot n’est pas celui qu’il dit être. Il a usurpé le nom d’un soldat mort au combat et a volé une voiture. Malley, qui lui passe de temps en temps des coups de fil, lui fait comprendre qu’elle est retenue contre son gré. La région reculée où elle est séquestrée, la baie de Choctawhatchee, exige une approche discrète. N’écoutant que son courage et avec un train d’avance sur la police, Richard part à sa recherche avec l’aide d’un marginal, Skink, rencontré par hasard. À 72 ans, ce vétéran du Vietnam qui jure comme jamais et affiche une allure d’ermite, pourchasse les braconniers et les pollueurs. Il va aider Richard à pister, retrouver et délivrer sa cousine. Dans la lignée de Donald Westlake, Carl Hiaasen signe un polar burlesque mené tambour battant et abordant des thèmes comme la préservation de la nature et les dangers d’Internet. Personnage truculent, Skink apporte tout son sel à ce roman et forme avec le jeune narrateur un duo aussi improbable que touchant.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@