Chronique Niak de Carl Hiaasen

Jean-Marie David-Lebret Librairie Sauramps Polymômes (Montpellier)

Dans son nouveau polar, plaidoyer écologique et hymne à la Floride sauvage, Carl Hiaasen, toujours aussi imaginatif et caustique, révèle les dessous d’une émission de télé-réalité consacrée à la nature. Mystère, action et animaux exotiques sont au rendez-vous.

Êtes-vous fan de l’émission de télé-réalité Expédition Survie ? Chaque semaine, l’animateur aventurier survivaliste Derek Blair se parachute dans un territoire sauvage regorgeant de bêtes féroces. Armé d’un couteau suisse, il se débrouille et se nourrit de ce qu’il trouve. Bien sûr, la plupart des séquences sont truquées, il ne risque jamais sa vie et ne s’égare jamais. Mais il est prêt à faire n’importe quoi pour choquer son public et se faire passer pour un casse-cou. Cette fois, l’animateur souhaite tourner sa prochaine émission dans les Everglades, avec de vraies bêtes sauvages. Mickey Cray, dresseur d’animaux sauvages, se voit proposer de participer au tournage pour 1000 dollars par jour. Organiser une émission centrée sur la nature pour une star médiatique avec un ego boursouflé n’est pas une mince affaire. Le fils de Mickey, Wahoo, pressent des ennuis en perspective. Sa mission sera d’empêcher son père d’étriper l’insupportable et capricieuse vedette. Mais l’émission aura tôt fait de sombrer dans le chaos. La réalité vraie va vite court-circuiter la télé-réalité : un père violent, ivre et armé, traque sa fille sur le tournage. Et pour couronner le tout, l’animateur disparaît. Journaliste d’investigation à Miami et écologiste convaincu, Carl Hiaasen s’attelle depuis plus de trente ans à la fiction, tant pour la jeunesse que pour les adultes, avec des thrillers écologiques au ton sarcastique. Ici, il signe une comédie fantasque pleine de rebondissements, avec des personnages loufoques et peu sympathiques qu’il tourne en ridicule par le truchement d’enfants malicieux et téméraires. En bon connaisseur, il dénonce le spectacle télévisuel et souligne la nécessité écologique. Il y a de quoi s’indigner des dérives du star-système et de ses vedettes éphémères fabriquées par des producteurs sans scrupules, prêtes à tous les excès pour faire de l’audience.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@