Chronique Libertango de Frédérique Deghelt

Lydie Baillie Librairie Aux lettres de mon moulin (Nîmes)

Luis a 80 ans quand il raconte sa vie à Léa. La jeune femme a pour projet d’écrire une biographie filmée de cet exceptionnel maestro. Luis est né handicapé en 1930 dans une famille d’origine espagnole immigrée à Paris. Ses parents lui ont volé son enfance. Ils ne supportaient pas ce garçon malhabile à la démarche claudicante et à la diction entravée. Le regard qu’ils portaient sur lui le rendait malheureux, l’empêchait de vivre. La musique était son seul refuge. À 21 ans, Luis a l’opportunité de croiser le chemin de grands noms du jazz, comme Astor Piazzolla. Des personnages qui sauront le regarder à sa juste valeur, non plus comme un être différent, mais comme un homme passionné de musique. Celle qui embarque son cœur et qui transcende son corps. Alors qu’il a du mal à communiquer avec les mots, il chante les notes. La musique est son langage, son ode à la vie. Luis, l’hémiplégique qui ne se rêvait aucun avenir, décide de devenir chef d’orchestre.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@