Chronique La Fille à la voiture rouge de Philippe Vilain

Lydie Baillie Librairie Aux lettres de mon moulin (Nîmes)

Vouloir que sa vie ne soit qu’une suite d’idées folles, comme l’écrivait Kundera, et croire qu’il est possible de se jouer de tout, telle est la volonté d’Emma Parker. Lorsque, à la porte de la bibliothèque de la Sorbonne, la très belle étudiante en master de Lettres croise le regard du narrateur, romancier de vingt ans son aîné, celui-ci en tombe immédiatement amoureux. Le coup de foudre est réciproque. Une idylle parfaite s’instaure entre la conductrice d’une somptueuse Porsche rouge et son Don Juan enflammé. Pourtant, Emma, habitée par une étrange mélancolie, finit par avouer à son amant inquiet qu’une épée de Damoclès pourrait briser son avenir d’un jour à l’autre. La destinée tragique d’Emma transforme leur histoire d’amour en une course contre le temps. Les sentiments du narrateur deviennent protecteurs. Les six mois qui suivent l’annonce de la maladie ne sont plus que des instants de vie précieux aux côtés de son héroïque Emma. Philippe Vilain analyse la menace de la mort sur la vie amoureuse. Mais quand l’imposture s’ajoute au drame de la maladie, le réel peut parfois dépasser la fiction.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@