Chronique Le Cri des oiseaux fous de Dany Laferrière

Lydie Baillie Librairie Aux Lettres de mon moulin (Nîmes)

Après l’assassinat de son meilleur ami, journaliste comme lui à Port-au-Prince, le narrateur relate ses dernières heures dans son pays. Son idéal de justice et de liberté l’a entraîné sous le joug des tontons macoutes. Dany – alias Vieil Os – est un des prochains sur la liste du dictateur Baby Doc. Sa mère terrorisée lui ordonne de fuir Haïti. à vingt ans d’intervalle, les deux hommes de sa vie auront été persécutés par les Duvalier. L’exil est leur unique espoir, l’ultime solution pour ne pas subir l’enfer des prisons haïtiennes. Le narrateur va vivre le tournant de sa vie, sa dernière nuit dans ce pays qu’il aime. Après l’adieu à sa mère, il s’imprègne des images de sa ville, des paroles de ses amis, des expressions de ses amours. Il se replonge dans son enfance avec Da, sa grand-mère. Toutes ces émotions, ces sentiments, il les emportera dans son exil, ils lui donneront la force de partir. Cette nuit de solitude fera de lui un homme prêt à affronter l’inconnu. Un roman émouvant sur la vie en Haïti en 1976.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@