Chronique Le Portefeuille rouge de Anne Delaflotte Mehdevi

Lydie Baillie Librairie Aux Lettres de mon moulin (Nîmes)

Anne Delaflotte Mehdevi fait revivre l’héroïne de son premier roman La Relieuse du gué (Babel) pour nous servir une intrigue shakespearienne en trois actes.

Mathilde, une jeune relieuse qui a repris l’atelier de son grand-père dans un village de Dordogne, a su tisser des liens indéfectibles avec les artisans de la rue du Gué. Contrairement à l’odieuse Astride Malinger, qui recourt aux talents de l’héroïne pour restaurer un ouvrage unique, un fabuleux trésor : le premier folio de Shakespeare. Tout d’abord, Mathilde refuse de retarder son ouvrage pour rejoindre l’atelier de la méprisante Malinger dans la ville voisine. Pourtant la curiosité l’emporte et, dès que ses doigts effleurent les feuillets de papier ancien, elle accepte la formidable mission. La cassante Astride sait se faire plus douce quand il s’agit de demander la collaboration de la passionnée et talentueuse relieuse du Gué. Mathilde ne peut que s’en réjouir, d’autant plus qu’elle tirera de ce travail réalisé un bien étrange salaire. Dans ce jeu de dupes, elle ne sera pas la plus faible. Elle saura si ce qui lui arrive relève de la catastrophe ou du miracle quand elle aura élucidé, en suivant les pas de Shakespeare, l’énigme dans laquelle les feuillets du portefeuille rouge l’auront plongée.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@