Chronique Les Lionnes de Lucy Ellmann

Alexandra Villon Librairie La Madeleine (Lyon)

Lucy Ellman propose avec Les Lionnes, colosse de 1°200 pages, une expérience de lecture complètement déconcertante qui saura ravir les amateurs d’ovnis littéraires. Le lecteur se trouve sans préambule plongé dans les pensées d’une Américaine d’une cinquantaine d’années, mère de quatre enfants, qui passe ses journées seule dans sa cuisine à confectionner des biscuits et qui marmonne, cogite, ressasse inlassablement, sans filtre, tout ce qui lui passe par la tête. Les Lionnes ne raconte pas. C’est un monde intérieur qui se déverse et se dévoile à travers le flux quasiment ininterrompu de la conscience de cette femme. Chaque phrase ou morceau de phrase est relancé et ponctué par la formule « le fait que », agissant comme le leitmotiv d’une litanie qui, apprivoisée, nous devient peu à peu proche et familière. Toutes les cent pages, un récit naturaliste vient ponctuer le flux de cette conscience, racontant le quotidien d’une lionne qui chasse et élève ses petits.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@