Chronique Juvenia de Nathalie Azoulai

Alexandra Villon Librairie Librairie des Marais (Villefranche-sur-Saône)

Il n'est pas rare de voir une femme mûre quittée par son mari qui lui préfère une jouvencelle. Traumatisée, la délaissée s'offre alors sans vergogne au bistouri. Mais imaginez un instant un gouvernement suffisamment soucieux du bien-être de ces femmes pour user de son autorité sur leurs époux°? Non, impensable. Et pourtant, pas si loin de nous, le parlement de la République de Juvenia l’a fait, instaurant une loi interdisant aux hommes de vivre une relation avec des femmes de plus de vingt ans leurs cadettes. Que pourrait-il découler d’une si dictatoriale sentence ? Pour y répondre, Nathalie Azoulay met en scène six personnages, chamboulés et forcés de se réinventer, allant de déconvenues en découvertes. Du récit dystopique qui aurait pu tourner au vinaigre, Juvenia prend la tangente et s’amuse de la guerre des sexes, en détourne les codes et les attentes pour nous livrer une fable piquante et déroutante sur l’amour et la sexualité mis à l’épreuve du temps.

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@