Chronique Le Passager de Jean-Christophe Grangé

LANNOY VIRGINIE, Librairie MAJUSCULE, Armentières

Jean-Christophe Grangé est un poids lourd du thriller français. Le Passager est son neuvième roman, et il ne déroge pas plus que les précédents à la règle du polar sanglant, angoissant et captivant. Du très bon Grangé !

Un jeune toxico inconnu est retrouvé assassiné à la gare Saint-Jean de Bordeaux, une tête de taureau vissée sur le crâne. Un homme, un vrai colosse !, est retrouvé errant sur les voies du chemin de fer, amnésique. Mathias Freire, psychiatre, prend en charge le malade. Mathias Freire, homme au passé trouble qui, sous l’effet du stress, fait des fugues psychiques : il tourne au coin d’une rue et perd la mémoire. Quand il la retrouve, il est un autre, un autre homme avec un nouveau moi, un nouveau passé, un nouveau destin. Pour Anaïs Chatelet, jeune capitaine de police qui prend l’enquête en main, cette affaire est une sacrée chance pour sa carrière… Dès les premières pages, Grangé installe une atmosphère étrange et malsaine : et si notre psy était le tueur ? Pour savoir qui il est réellement, il doit remonter la piste de ses identités précédentes : clochard à Marseille, peintre fou à Nice, faussaire à Paris… Au fil des personnages, il décrypte l’hallucinante vérité. Des meurtres sanglants s’inspirant de la mythologie grecque et romaine (le Minotaure, Icare, Orphée) vont dès lors se succéder à un rythme effréné. Une descente aux enfers pour notre héros dans le monde des SDF et des hôpitaux psychiatriques, des personnages déglingués, abimés par la vie se côtoient au fil des pages. Les deux personnages principaux, Freire le psy et Anaïs Chatelet la flic, sont deux écorchés vifs. Ils ont chacun un lourd passé qui obscurcit leur présent, mais on adhère immédiatement à leur personnalité touchante – même si elle est dérangeante. C’est une traque de l’identité entre psychanalyse et manipulation scientifique. Les chapitres sont courts, l’écriture est ciselée, le ton est réaliste, dérangeant, simple et vigoureux. Voilà un savant jeu de piste dont seul Grangé détient les tenants et aboutissants.

Né en 1961, Jean-Christophe Grangé vit à paris. Il est reporter indépendant et scénariste pour le cinéma, mais surtout grand auteur de polar.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@