Chronique Le Colibri de Sandro Veronesi

  • Sandro Veronesi
  • Traduit de l'italien par Dominique Vittoz
  • Coll. «En lettres d'ancre»
  • Grasset
  • 13/01/2021
  • 384 p., 22 €

Virginie Lannoy Librairie Le Bateau Livre (Lille)

Le Colibri ou la vie de Marco, un homme au grand cœur, bousculé par l’amour, le deuil et le fracas du monde. Captivant et bouleversant. Une histoire qu’on ne peut oublier

Le colibri désigne le héros du roman, Marco Carrera, un ophtalmologiste florentin installé à Rome et qui ressemble au gracieux petit oiseau mouche. Il a en effet eu des problèmes de croissance surmontés à l’adolescence grâce à un traitement miracle. Ce colibri va nous démontrer sa capacité à rester serein face aux difficultés de l’existence. Cadet d’une fratrie de trois, Marco vit une enfance heureuse à Florence. L’été, toute la famille s’établit dans leur maison au sein d’une pinède de la côte toscane. Mais c’est aussi dans cette propriété que va se jouer « le drame » dont aucun membre de la famille ne se relèvera tout à fait. Marco va devoir affronter la perte d’un être cher à 22 ans et connaître un amour si absolu qu’il ne le quittera plus. Malgré les nombreux drames qui ont jalonné son existence, notre homme tient debout et vit heureux auprès des siens, mais une étrange visite au sujet de son épouse et les événements de l’été 1981 ne cesseront d’être ravivés à sa mémoire. Le Colibri est un livre brillant, souvent émouvant, drôle grâce à des dialogues avec le psychanalyste de sa femme, devenu son confident. Sandro Veronesi intègre lettres, courriels et échanges téléphoniques au milieu d’une narration plus classique. Le Colibri raconte un monde en morceaux, une tragédie sur fond de psychanalyse. Un roman qui interroge la question de la transmission doublé d'une grande fresque sur un amour manqué. Un roman ample et puissant qui happe le lecteur dans un monde plus vrai que nature où la vie triomphe. Alors qu'il a été primé en Italie (prix Strega) et dernièrement en France (prix du livre étranger Le Point-France Inter 2021), nous souhaitons à Sandro Veronesi autant de succès que pour Chaos calme (Grasset et Le Livre de Poche), prix Femina étranger en 2008, le livre qui l’a propulsé sur le devant de la scène littéraire.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@