Chronique La Septième Fonction du langage de Laurent Binet

Margaux Henin Libraire

Le talent d’un écrivain ne se mesure pas au nombre de ses publications mais à leur qualité. Laurent Binet fait partie de ces ingénieux et talentueux écrivains qui puisent leurs forces romanesques dans notre matière historique et qui en extraient quelques leçons venant joyeusement éclairer nos lanternes modernes.
La Septième Fonction du langage n’est pas un énième récit sur les années 1980 ni sur l’ascension politique d’un candidat socialiste. Ce roman, mêlant polar, cinéma ou encore bande dessinée, dresse une réflexion sur une arme connue de tous mais trop souvent méprisée : le langage. À travers les truculents portraits d’intellectuels, Laurent Binet s’interroge sur le pouvoir de la langue dans une société où la maîtrise de cette rhétorique est essentielle. L’intelligence de ce texte réside dans la construction de cette réflexion. Le roman est rythmé, profondément drôle et les interventions
philosophiques, savamment dosées. Un livre d’une
formidable finesse que vous ne lâcherez pas.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@