Chronique Le Goût de la parure de Collectif

NULL

Margaux Henin Libraire

Toilettes élégantes, étoffes raffinées, parures d’exception, la cour de France fut, durant plusieurs décennies, au centre de toutes les attentions. L’Europe admirait et enviait le talent sans égal des artisans joailliers parisiens. À l’occasion d’une exposition angevine intitulée « Le goût de la parure du XVIIe au XIXe siècle », l’ouvrage se propose de remonter le temps pour nous éclairer sur les soubresauts des ornements royaux. Nos monarques avaient coutume d’afficher leur pouvoir en agrémentant leurs tenues de riches ornements. Louis XIV, qui avait hérité de sa mère, Anne d’Autriche, un attrait certain pour les gemmes, fut sans doute celui qui y accorda le plus d’importance, transmettant cette passion à ses descendants. Si la Révolution vint refréner cet engouement, l’Empire s’appliqua à restaurer la tradition en reconstituant les « joyaux de la Couronne ». Cet ouvrage, richement illustré, témoigne du savoir-faire français, ainsi que des enjeux sociaux, politiques et culturels que représentaient les parures.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@