Chronique Je me suis tue de Mathieu Menegaux

NULL

Margaux Henin Librairie Passion Culture (Orléans)

Claire a commis un crime et est emprisonnée pour cela. Du fond de sa morne cellule, elle ne cherche à attendrir personne. Elle attend sa condamnation. Dans un silencieux vacarme.

Avant d’être enfermée pour le restant de ses jours, Claire veut goûter une dernière fois à sa liberté de choix. Elle souhaite écrire son histoire pour enfin briser un silence qu’elle avait délibérément choisi. Claire avait tout pour être heureuse : un mari aimant, un travail intéressant, des amis, un bel appartement parisien… Seule ombre au tableau, l’infertilité d’Antoine qui minait le couple. Un soir, alors qu’ils dînent chez des amis, Claire quitte précipitamment la soirée, fatiguée d’observer un bonheur auquel elle ne peut prétendre. Le reste s’enchaîne très vite, un pont sombre, un homme seul, et la vie de Claire bascule pour toujours. De cet événement, personne ne saura rien. Claire préfèrera l’orgueil à la vérité, décidant de taire l’impensable, refermant une à une les possibilités de rédemption, jusqu’à ce que les conséquences de cette funeste nuit ressurgissent et ne viennent tout anéantir. Saluons le talent de Mathieu Menegaux qui offre dans ce premier roman une lecture saisissante, haletante et tendue, où l’intrigue se construit au rythme d’une sorte de « bande-son littéraire ». Un livre remarquable qui saura vous convaincre que le silence a un prix.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@