Chronique Le Grand Meaulnes de Alain-Fournier

MARGAUX HENIN, Librairie Passion Culture, Orléans

En cette année 2014, centenaire de la plus meurtrière des guerres qui vit tomber l'officier Alain-Fournier, il faut parler de l'une des œuvres majeures de la littérature française, Le Grand Meaulnes. Écrit en 1913, une année avant la mort de l'auteur, Le Grand Meaulnes s'est installé durablement dans notre panorama littéraire en devenant une œuvre de référence. En effet, la quête amoureuse d'Auguste Meaulnes, poétique et mélancolique à la fois, a su toucher et interpeller de nombreuses générations de lecteurs. La présente édition a le mérite, en plus de restituer fidèlement le texte d'Alain-Fournier, d’offrir un appareil critique remarquable. La préface de Pierre Bergounioux présente une œuvre emblématique de la Belle Époque, dernier moment d'euphorie et d'insouciance avant le déclin. L'étude menée autour des personnages du roman met en lumière Valentine Blondeau, promise à Frantz de Galais, qui est en réalité directement inspiré de l'idylle de l'écrivain avec la modiste Jeanne Bruneau. Les deux dernières parties traitent de la géographie de l’œuvre, où la fiction se mêle au réel, ainsi que des pèlerinages qu’a suscité sa lecture auprès d’admirateurs nostalgiques.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@