Chronique Bérénice 34-44 de Isabelle Stibbe

Margaux Henin Librairie Passion Culture (Orléans)

Quel meilleur endroit pour représenter le monde que la scène d’un théâtre ? Désirant ardemment devenir comédienne, notre jeune héroïne au prénom symbolique, brave l’interdiction paternelle et entre au conservatoire. En côtoyant chaque jour ceux qui construisent et immortalisent l’art théâtral, le talent de Bérénice ne cesse de croître, jusqu’à la consécration : son admission à la Comédie française en 1937. Malheureusement, l’art ne peut empêcher ni protéger les comédiens de la folie destructrice de l’homme. Du haut de sa scène, derrière d’épais rideaux de velours rouge, Bérénice voit son destin se jouer. Elle qui avait mis un voile sur son passé et sur ses origines religieuses, se voit exclue d’une société qu’elle a tant chérie. Il ne fait pas bon avoir des secrets lorsque l’on est comédienne. Sa chute sera à la hauteur de sa passion, dévastatrice. Isabelle Stibbe signe ici plus qu’un simple hommage au théâtre. Elle dresse un portrait sans concessions d’une société et d’une institution culturelle dans la tourmente de la guerre.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@