Chronique L'Été d'Agathe de Didier Pourquery

Margaux Henin Librairie Passion Culture (Orléans)

Comme il est difficile de parler du remarquable texte de Didier Pourquery, L’été d’Agathe, tant l’émotion y est présente et l’élégance littéraire grande ! Agathe est née une belle journée d’août 1984 à l’hôpital de Pithiviers, réputé à l’époque pour sa méthode d’accouchement sans douleur. La maléfique fée Ironie devait cependant être présente ce jour-là. Agathe aura eu une vie trop courte, hantée par la maladie, la peur et la souffrance. Toutefois, il serait injuste et réducteur de ne résumer son existence que par le rapport qu’elle entretenait avec la mucoviscidose. La jeune fille était gaie, joyeuse, drôle, épicurienne, passionnée, mais elle brillait surtout par son courage et sa détermination, profonde et viscérale, à vivre. Vivre aussi longtemps qu’elle le pourrait. Sous forme de carnet de bord, Didier Pourquery retrace les vingt-trois étés de sa fille, une manière pour l’auteur de se raconter lui aussi, de « rester dans la vie ». Une déclaration solaire et majestueuse pour que continue à vivre Agathe.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@