Chronique Les Outrages de Kaspar Colling Nielsen

Dystopie danoise, Les Outrages nous propulse dans une Europe en plein chaos, entre montée de l’extrême droite, islamisation radicale et afflux de réfugiés et d’exilés. Afin de « résoudre » le problème, le Danemark choisit d’envoyer les indésirables immigrés dans une immense zone rurale orientale du Mozambique, à Frederiksstadt, ville créée de toutes pièces. Une série de personnages évoluent dans ce contexte : Stig, galeriste d’art contemporain à Copenhague ; Elisabeth, sa femme, sollicitée€ par un groupe scientifique pour effectuer des recherches sur l’intelligence artificielle ; leur fille Emma, dépressive et anorexique, qui décide de partir à Frederiksstadt pour se rendre utile ; Christian, peintre reconnu à la libido exacerbée ; Mia, jeune femme handicapée. Texte satirique et farfelu à l’humour très noir, Les Outrages est un roman à la fois explosif et lucide, écrit avec une plume ciselée et acide qui pointe les méandres les plus noirs de l’âme humaine.

Valérie Barbe Librairie Au Brouillon de culture (Caen)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@