Chronique Pour la beauté du geste de Marie Maher

Valérie Barbe Librairie Au Brouillon de culture (Caen)

Roman aux temporalités multiples s’entrelaçant judicieusement, Pour la beauté du geste est un récit tout en retenue, en pudeur, qui nous entraîne dans un monde d’émotions parfois contradictoires. La vente de la maison familiale construite au bord de la voix ferrée, jamais aimée, est l’occasion de revivre la mort de la mère adorée, suivie de celle du père destructeur, de retrouver l’enfance aussi, la violence, l’absence de pardon. Mais ici, au gré des pages, la douleur fait souvent place à une ironie vive, loin de tout pathos. La mise à distance des événements rend le récit haletant. Car c’est un roman qui nous tient en haleine, qui nous donne envie d’accompagner l’héroïne vers sa libération. Nous souhaitons, sans même nous en apercevoir, qu’elle aille vers la vie, vers la légèreté, loin de ces souvenirs, enfin déshabillée de ces violences. Peu à peu, le récit se fait plus poétique, l’insouciance ressemble à un grand chien gris et doux.

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@