Chronique Encre sympathique de Patrick Modiano

Valérie Barbe Librairie Au Brouillon de culture (Caen)

Encre sympathique nous rappelle combien peut être grand le plaisir de lire. Nous sommes conviés à suivre une enquête vieille de trente ans sur la disparition d’une femme, Noëlle Lefebvre. Une « simple fiche dans une chemise à la couleur bleu ciel qui a pâli avec le temps » est le début d’un retour vers la jeunesse du protagoniste et vers le Paris de cette époque. Voir des lieux déjà explorés, en regarder d’autres en pleine mutation, revenir sur toute une œuvre et plonger de nouveau dans l’univers intime de l’auteur. Tout cela est prétexte à une déambulation de la mémoire, souvent soulignée par une pointe d’humour. Cependant le propos n’est pas là, plutôt dans une réflexion universelle sur les blancs du passé, qu’on a parfois la tentation de combler, en les reliant à tout ce qui a traversé et construit une vie, avec cette « encre sympathique » qui nous éclaire. Soudain, les souvenirs se dispersent. Ce sera au lecteur d’accepter ou non de laisser se reconstituer le passé.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@