Chronique L’Unique Goutte de sang de Arnaud Rozan

Valérie Barbe Librairie Au Brouillon de culture (Caen)

1917, Tennessee. Y règnent en maîtres racisme et peur de l’autre. Sidney, un adolescent noir, piégé par deux jeunes filles blanches attirées par le jeu ambigu de la séduction, va voir sa vie basculer et sa famille se faire massacrer par les blancs sous ses yeux. Lui-même sauvé du lynchage par le shérif sans qu’il sache pourquoi, il se réveillera dans un hôpital réservé aux enfants blancs handicapés, sans aucun souvenir de ce qui s’est passé. Commence alors pour Sidney un long périple à travers le territoire américain, avec Turner, un garçon irlandais du même âge révolté contre les siens. Ensemble, ils éprouveront les émeutes de 1919 à Chicago, les pires moments de l’été rouge et le déchaînement des violences raciales, jusqu’à l’Arkansas puis Manhattan et Harlem, dans un périple marqué par la mort et la recherche des racines. Un roman magistral, à l’écriture puissante, qui trouve bonne place dans cette rentrée littéraire. À lire absolument.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@